Les femmes de caractère ont les cheveux courts

Il y a les femmes qui, à chaque mois vérifient le nombre de centimètres que leurs cheveux ont gagné.

Et il y a celles qui décident délibérément de les empêcher de pousser plus longs que la longueur qu’elles veulent leur imposer.

Ces deux types de femmes ont choisi deux façons différentes d’être belles.

Et si nous nous mettions dans la peau de ce deuxième type de femmes? Nous ferons cet exercice à travers une blogueuse et Youtubeuse populaire, La perle ocre.

 La perle ocre

« Je ne suis pas faite pour avoir les cheveux longs, et ça ne correspond pas du tout à ma personnalité, ça ne correspond pas à qui je suis ou à qui j’aspire à être. C’est pourquoi j’ai décidé d’adopter la coupe à la garçonne »

Harmonie et Boucles

Ça prend une sacrée personnalité pour porter ses cheveux courts, sans complexe et se sentir belle avec. Il y a d’un côté, les préjugés, les incompréhensions qui entourent les cheveux crépus et de l’autre côté, la dictature des cheveux longs que nous nous infligeons à nous-même.

Cette course vers la longueur nous fait souvent perdre de vue quelque chose d’essentiel, quelque chose que j’ai voulu partager avec vous à travers Tania : Ce n’est pas la longueur de nos cheveux qui détermine notre beauté.

Notre beauté n’est pas proportionnelle à la longueur de nos cheveux.

La perle ocre

« C’est dommage, parce que la société d’aujourd’hui impose la règle selon laquelle être une femme, c’est d’avoir des cheveux longs. Mais il faut tenter de nouvelles choses. Il faut prendre conscience que la féminité ne se réduit pas à la longueur de ses cheveux, et se libérer. Aujourd’hui, je sais que je pourrais tenter tout et n’importe quoi sur mes cheveux si l’envie m’en prenais, car j’ai tout simplement réalisé, qu’après tout, ce ne sont que des cheveux, ça repousse!

Si tu as envie de te couper les cheveux, de les raser, qu’à cela ne tienne, fais-le! Tu as envie de les teindre en rouge, bleu, vert? Lances-toi! Ce n’est pas en te posant dix milles questions que tu sauras si ça te va ou pas. Si ça ne te va pas, ce n’est pas grave! Au moins, tu auras essayé, au moins tu seras sure que ce n’est pas pour toi. Et tu pourras tenter autre chose. Et puis franchement, il existe tellement d’alternatives, lace wigs, crochets, pour camoufler une coiffure ratée, ce n’est vraiment pas la mer à boire.»

_MG_9024_1

Harmonie et Boucles

La source d’inspiration de Tania pour sa coloration blonde c’était …

La perle ocre

« Je pensais à me couper et à me colorer les cheveux depuis un bon moment. Mais celle qui m’a inspiré et décidé à me lancer, c’est la youtubeuse Shameless Maya. Je me suis sentie directement touchée par le message qu’elle faisait passer : qu’une femme ne se définit pas par la longueur de ses cheveux, et que l’on peut être aussi belle avec une touffe, qu’avec des cheveux courts.

Elle avait elle-même par le passé une de ces crinières! Lorsqu’elle a décidé sur un coup de tête de tout raser, cette décision a été comme une libération pour elle. Tout d’un coup, elle n’avait plus peur de rien en ce qui concerne ses cheveux, elle enchaînait coupes sur coupes, colorations sur colorations. Je la trouvais juste magnifique!

Alors, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et d’arrêter de me poser la question. Et j’ai coupé mes cheveux. Un ou deux mois après, un jour comme ça, en sortant du boulot, je me suis rendue sur un coup de tête chez le coiffeur et j’ai demandé une coloration blonde platine. Franchement, c’était la meilleure décision de ma vie (Rires) »

_MG_2893_1

Harmonie et Boucles

Trouver enfin son propre style capillaire demande beaucoup d’essais, parfois des erreurs, mais une fois qu’on a trouvé ce qui nous va vraiment, notre style capillaire devient un peu comme une extension de nous.

La perle ocre

Ça fait un bon moment que je suis retournée au naturel. J’ai juste triché quelques fois pour essayer de nouvelles choses : J’ai eu ma phase Rihanna quand j’étais adolescente, où j’avais un côté de ma tête rasé et l’autre partie défrisée. Après mon « big chop » j’ai aussi eu une phase permanente bouclée, je me faisais des waves. Mais par soucis d’économies (parce qu’il fallait toujours repartir chez le coiffeur tous les 3 mois pour refaire les waves) j’ai fini par abandonné et me suis finalement complètement lancée dans l’expérience « Nappy ». La coloration a un peu été comme la touche finale.

Harmonie et Boucles

La coloration, c’est LE truc qui fait une différence.

La perle ocre

« C’est l’élément central de mon style. Et ce ne sont pas juste des mots, car je le vois aujourd’hui, mon style, mon identité tourne énormément autour de ma coupe et de ma coloration. Pas mal de gens aujourd’hui m’identifie par rapport à ça. C’est limite devenu une partie de moi sans vouloir dramatiser la chose!

Je vois mon style capillaire comme une affirmation de moi-même et de mes choix. Je suis juste contente d’avoir osé le faire, et surtout d’avoir trouvé ce qui correspondait le plus à ma personnalité. »

Harmonie et Boucles

Pour ce qui est des remarques blessantes, 

La perle ocre

« Il faut les prendre au second degré et comprendre  qu’elles sont guidées par le manque de connaissance du cheveu crépu. Franchement, il m’arrivait même d’en rire avec mes collègues lorsqu’ils me surnommaient « l’éponge » à cause de la texture de mes cheveux.»

_MG_8711

Harmonie et Boucles

Il n’y a aucune limite les filles. Si vous avez été inspirée à essayer les cheveux courts, ou même une coloration, sachez que lorsque vous aurez envie de changement, il vous restera toujours l’option de l’attaché de foulard, un autre des accessoires favoris de Tania. 

La perle ocre

« Les foulards, j’adore ça ! Ça vient de mon background culturel. Je suis béninoise, et l’attaché de foulard est un truc assez commun au Bénin pour la femme lambda. Ma mère aussi a toujours été une grande adepte des turbans, je dois certainement tenir ça d’elle.

Depuis que je suis bébé, elle adorait me mettre toute sorte de petits bandeaux, noeuds, et autres sur la tête. Disons que j’ai juste perpétuer la tradition. (Rires)

Peu importe la manière dont on l’attache, je trouve qu’un turban a ce pouvoir là de structurer, d’affiner, parfois même de changer un visage, et cela même sans maquillage!

C’est pratique aussi quand on a la flemme de se coiffer ou pour les bad hair days (parce que oui, ne vous leurrez pas, ça nous arrive aussi à nous « cheveux courts », d’avoir des bad hair days, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser! Mais ça c’est un autre débat! (Rires) »

IMG_6338-2

Harmonie et Boucles

 Le mot de la fin?

La perle ocre

« Arrêtez d’hésiter et lancez-vous ! Une fois qu’on arrive à se détacher et à sortir de ce « culte du cheveu », une infinie étendue de possibilités s’offre à nous! On n’a plus peur du changement et on se sent libre de faire ce que bon nous semble de nos cheveux! Et c’est dans cette liberté que beaucoup finissent par trouver le style qui leur correspond et à se créer une identité propre. Rappelez vous, ce ne sont QUE des cheveux! »

Qu’avez-vous pensé de cette façon d’exprimer son style capillaire? Vous êtes plus du style sans complexe avec mes cheveux courts ou je préfère mes cheveux longs? Partagez vos réactions en commentaires.

Si vous avez aimé cet article, abonnez-vous ici mes beautés.

 

 

4 commentaires sur “Les femmes de caractère ont les cheveux courts

  1. Moi J’ai adopté les cheveux courts depuis 22 ans, et la teinture blonde depuis 12 ans. Et j’aime aussi beaucoup les foulards comme Tania, c’est africain.
    En conclusion, je suis moi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s