Porter un tissage, de l’appropriation culturelle?

Il y a quelques jours,  PEPSI lançait une publicité qui a suscité des réactions qui ont certainement excédées leurs attentes … dans le sens négatif du terme malheureusement. La publicité met en scène une mannequin et star de la télé-réalité, qui participe à une manifestation au milieu d’une foule. Cette manifestation n’est pas sans rappeler les mouvements citoyens qui se multipliés ces dernières années en réponse aux cas de brutalité policière devenus tristement célèbres dans le monde.

Revenons donc à notre publicité : À un moment donné durant la manifestation, notre mannequin sort de la foule, s’avance vers les policiers qui sont apparemment là pour contrôler la foule, et offre une cannette de PEPSI à l’un d’eux (les policiers). Et là, comme par magie … la fameuse cannette de PEPSI semble avoir apaisé tout le monde. Et dans le camp des policiers, et dans le camp des manifestants, c’est l’euphorie totale, tout est réglé, il n’y a plus de problème! Pour reprendre l’expression de Madame Figaro, on a l’impression qu’ « un soda peut changer le monde »

Bon l’histoire est très intéressante, mais quel est est le rapport avec les cheveux?

Je m’en viens, je m’en viens …

Les réactions à cette publicité ont émané de toute part je vous dis. Depuis les simples internautes à la fille de Martin Luther King (qui a ironisé en disant que le cours de l’histoire aurait été différent si son père avait su les pouvoirs d’un PEPSI) en passant par … Whoopi Goldberg! Et c’est là que ça devient intéressant les cocos *se frotte les mains*

Alors que les reproches adressés à la publicité fustigent tous l’instrumentalisation de ces mouvements sociaux par PEPSI, d’autres dans la communauté afro-américaine y voient de l’appropriation culturelle. Whoopi Goldberg fait alors un commentaire aussi surprenant qu’inattendu :

« Ces histoires d’appropriation culturelle commencent réellement à me rendre folle. Sincèrement. Si vous voulez parler d’appropriation culturelle, portez vos cheveux naturels! Ok? Si nous portons des cheveux des personnes blanches (elle fait référence aux tissages probablement), n’est-ce pas de l’appropriation culturelle également? Il y a des choses pour lesquelles nous pouvons dire : Hey, faites un peu plus attention… Mais ceci n’est pas un de ces cas. Il s’agit juste d’une mauvaise publicité! » Whoopi Goldberg sur l’émission The Real.

tumblr_mc57ttZ4pV1rt7raso1_r2_500

Je ne vous cache pas que le commentaire de Whoopi Goldberg, m’a interpellée. Je suis très loin d’être une fan des tissages et autres extensions (cliquez ici), mais j’avoue n’avoir jamais vu le fait de porter un tissage ou autres formes d’extensions comme de l’appropriation culturelle. Étant intéressée à discuter sur le sujet, j’ai posé la question sur Facebook et voici ce que les internautes m’ont répondu :

Atma : Et bien, vu qu’il y a des noirs qui pensent qu’un blanc portant des rastas ou se déguisant avec des objets tribaux fait de l’appropriation culturelle, je suis bien d’accord avec elle. À un moment donné, il faut rester cohérent. Je ne vois toujours pas le problème avec cette pub. À ce que je sache , il ne faut pas être forcément noir pour clamer le blacklivesmatter. Il est vrai que les blancs n’ont pas le monopole des cheveux lisses, mais les noirs n’ont pas naturellement des cheveux lisses non plus. Donc si on suit la tendance actuelle ça reste de l’appropriation culturelle de blancs, d’indiens et d’autres… On parle d’ouverture mais on est choqué quand les autres essaient, peut être maladroitement, de se mettre à notre place. Comment veux-tu comprendre quelqu’un si tu n’essaies pas de te mettre à sa place, de comprendre son contexte et de lutter à sa place? Pepsi vend des canettes, ce n’est pas étonnant qu’ils se joignent à la lutte en passant par leurs canettes, aussi simpliste que ça puisse paraître. Ça reste de la visibilité, ça reste une invitation au débat même si à côté, il y a un intérêt commercial.

Alexy : Je suis tout à fait du même avis. Tout a été très bien dit. Les indiens, asiatiques, latinos et amérindiens ne sont peut-être pas considérés comme des Blancs mais ils ne sont clairement pas Noirs de type Afrique subsaharienne. Donc l’excuse du : les cheveux lisses ne sont pas l’exclusivité des Blancs ne vaut pas trop. Mais il y a un point sur lequel je comprends la frustration de la communauté noire : lorsqu’on porte les tissages, on ne se permet pas de dire que c’est une invention « tendance » des Noirs, contrairement à ce que certains Blancs ont fait par rapport aux tresses.

Arielle : Je partage aussi l’avis de Whoopi Goldberg sur le sujet. Au bout d’un moment on vire vers la paranoïa en voyant de l’appropriation culturelle partout et c’est mauvais car on fait exactement ce qu’on a toujours décrié. Je pense que notre but ultime devrait être que chacun puisse être libre de ses choix vestimentaires/capillaires et autres. Je pense que ce qu’elle cherchait à dire c est qu’il ne faut pas faire du deux poids deux mesures : reprocher aux autres de s’approprier certains aspects de notre culture tout en étant nous-même, à l’aise avec les cheveux lisses, les extensions ou autres! L’objectif n’est pas de créer des cases « culture pour les blancs/ culture pour les noirs / culture pour … » sinon on risque de revenir à la case départ.

Stéphanie : Si on suit la logique c’est vrai que mettre des tissages aussi peut être considéré comme de l’appropriation culturelle mais je ne vois pas le rapport avec la pub de PEPSI! Nous, on met des tissages mais on ne s’autoproclame pas comme étant créateur du mouvement. Personnellement, je n’ai aucun problème avec le fait que des Blancs fassent des tresses et autres, ce qui m’agace par contre, c’est lorsque ce qui était vu comme la coiffure des « Sauvages » est devenue subitement tendance depuis que des starlettes caucasiennes le font… On n’y peut pas grand chose. La vidéo de PEPSI ne m’a pas choquée lorsque je l’ai regardée mais je peux comprendre ceux qui militent pour cette cause, car ils y ont vu de l’instrumentalisation.

Et vous qu’en pensez-vous? Le fait de porter un tissage, est-ce de l’appropriation culturelle?

PS : N’oublie pas de t’abonner à Harmonie et Boucles en cliquant ici!

2 commentaires sur “Porter un tissage, de l’appropriation culturelle?

  1. Chacun devrait pouvoir être libre de pouvoir porter ce qui lui plaît sans qu’on ait à supposer un mal être, une envie de ressembler à quelqu’un d’autre ou plus généralement une négation de sa propre culture. Certaines se sentent plus féminines en Afro, d’autres en tissage, respectons cela. Elles n’en sont pas mieux ou moins africaines pour autant. Être soi-même, c’est être libre d’être celle que l’on veut être. Aimer sa culture, ce n’est pas forcément s’habiller en pagne tous les jours, porter ses cheveux naturels, manger africain tous les jours, c’est porter l’amour qu’on a pour les siens dans son coeur, être libre, et s’ouvrir aux autres.😄

    J'aime

    1. Waoh Vanessa, c’est tellement bien écrit! « Être soi-même, c’est être libre d’être celle que l’on veut être. Aimer sa culture, ce n’est pas forcément s’habiller en pagne tous les jours, porter ses cheveux naturels, manger africain tous les jours, c’est porter l’amour qu’on a pour les siens dans son coeur, être libre, et s’ouvrir aux autres » Au départ je voulais vraiment que toutes les femmes noires adoptent l’afro, j’insistais auprès des femmes dans mon entourage pour qu’elles aient le courage de sauter le pas. Mais aujourd’hui, je me rend compte que le plus important c’est d’avoir le choix, de se sentir belles quelque soit la façon dont nous nous habillons, nous portons nos cheveux. Merci pour ce beau commentaire :*

      Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s