À la découverte de la coupe Hi-Top Fade avec Mawunu/Egloye

Alors, c’était quoi la remarque la plus bizarre que tu as eu par rapport à tes cheveux?

« Quelqu’un m’a demandé si c’était un chapeau que j’avais sur la tête? Le comble c’est que je ne savais même pas quoi répondre [Rires] »

On peut argumenter que le Hi-Top Fade (c’est le nom de la coiffure) a légèrement, mais vraiment légèrement, des allures de chapeau. La coupe, plutôt populaire, revient à avoir des cheveux coupés très courts, voir rasés sur les côtés de la tête et en arrière sur la nuque avec la partie avant, laissée en hauteur.

15672872_1249948205099706_4144460705723461638_n
Mawunu et son Hi-Top Fade. Photo : Darios Tossou

Pour vous présenter Mawunu, je dirais qu’il est un grand passionné du Bénin. Sur le plan académique, il a reçu une formation en Économie et Gestion à l’université de Nice-Sophia Antipolis en France. C’est justement lors de son séjour en France que son attachement au Bénin, s’est révélé à lui. Pour joindre la pensée aux actes, il a donc mis sur pied une plateforme, ÉGLOYÉ, destinée à mettre en valeur le potentiel touristique de son pays, le Bénin.

« J’ai créé Egloye parce que j’en avais marre de devoir indiquer le Bénin par rapport au Nigéria.  Pour un si petit pays, nous avons une diversité culturelle époustouflante, comment peut-on minimiser tout ça? »

12657799_10206140110643333_4885083892619338918_o
Mawunu/Egloye

Et quand je vous dis qu’il fait un excellent boulot de valorisation du Bénin, croyez-moi sur parole. Combien de fois n’ai-je pas regardé ses vidéos en me disant : « What? C’est vraiment le Bénin? ». Que ce soit en vous faisant découvrir des monuments cachés du Bénin, en vous contant des faits historiques ou en vous proposant des vues aériennes par drone du Bénin, EGLOYE, se positionne de plus en plus comme THE site pour voir le Bénin et aussi l’Afrique, sous un jour que vous ne soupçonniez pas vous-même.

egloye-grand-popo
Une image extraite d’une de ses vidéos à Grand-Popo au Bénin

Avec Mawunu, nous avons discuté de son parcours capillaire, de la manière dont ses origines africaines, ses passions : le basket-ball mais surtout le hip-hop l’ont aidé à établir sa propre signature capillaire. Et bien sûr nous avons parlé d’entretien et de produits capillaires. On est sur Harmonie et Boucles après tout!

Tout a commencé parce que son père lui a demandé de structurer son afro

« Laisse-moi te raconter l’histoire de cette coupe parce que c’est juste trop drôle. Pourquoi est-ce que j’ai voulu couper mes cheveux comme ça? Un jour mon père m’a dit : tes cheveux poussent de manière désordonnée, mets de l’ordre là-dedans, fais quelque chose de carré et je l’ai pris au mot. [OMG rires] Un ami m’a ensuite recommandé un coiffeur à Nice, qui pourrait me faire un truc cool. Je me suis dit pourquoi pas? Non seulement je changeais de tête, mais je respectais aussi la demande de mon père »

mawunu-fastone

Le Hi-Top Fade, ou Flat Top cette coiffure symbole de l’âge d’or du hip-hop

« J’ai gardé l’afro pendant plusieurs années mais à un moment donné, j’ai commencé à me lasser d’avoir autant de cheveux. Ensuite il y a eu mon ami qui m’a conseillé ma coupe actuelle. En faisant des recherches là-dessus plus tard, j’avoue que j’ai été conforté dans mon choix. C’est une coiffure qui me correspond totalement.  Elle s’est démocratisée avec le Hip-Hop pendant les années 80-90. Ça fait partie des coiffures des premiers rappeurs en fait. C’est totalement lié au hip-hop et ça c’est vraiment mon truc. En plus de ça c’est une coupe rétro, c’est un truc d’anciens quoi »

Effectivement, cette coupe a été popularisée dans les années 80-90 par de nombreux pionniers du Hip-hop, peu après la mode des Jheri Curls avec Michael Jackson aux USA. Je pense par exemple à :

Big Daddy Kane : Cette icône du hip-hop, originaire de Brooklyn, est incontestablement l’une des figures qui a propulsé le Hi-Top Fade et l’a rendu populaire. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne manquait pas de créativité lorsqu’il était question de la rendre encore plus « stylée » disons. On peut apercevoir cette coupe dans plusieurs de ses clips dont le fameux « Ain’t no half steppin » sorti en 1988.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Salt-N-Pepa : ce groupe légendaire de hip-hop originaire du Queens, dans New-York. Dans le vidéo clip de leur titre Tramp, on pouvait voir plusieurs de leurs danseurs avec cette coiffure. C’était l’une des premières apparitions dans l’espace médiatique de cette coupe. Ce clip est sorti en 1986.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ultramagnetic MC’s : Originaires du Bronx, toujours dans New-York,  plusieurs des rappeurs de ce groupe ont porté un Hi-Top Fade durant leur carrière. Le plus populaire était probablement le rappeur, Ced-Gee. Ce dernier était particulièrement fier de sa coupe, et n’hésitait pas à la différencier de l’afro. Il s’y réfère souvent en l’appelant un : « cameo cut » pour mettre en avant le côté « sculpté » de la coiffure. On l’entend rapper dans la chanson, Give the drummer some« cause i’m a real pro, with a cameo and not an afro »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans ce cas, est-ce que Mawunu cherchait à revendiquer ou s’affilier au mouvement hip-hop ?

« Je ne peux pas parler de m’affilier au mouvement hip-hop parce que je suis moi-même totalement hip-hop. C’est une musique que j’ai toujours aimé. J’ai été influencé par le hip-hop depuis mon plus jeune âge. C’est plus qu’une musique à mes yeux, c’est un état d’esprit, un mouvement culturel. Je peux en écouter du matin au soir, je respire hip-hop. La coupe de cheveux n’est qu’un truc en plus, qui vient confirmer tout ça. Probablement que le fait d’être exposé au Hip-hop depuis mon plus jeune âge a contribué au fait que je garde mes cheveux aujourd’hui. Là je pense à un rappeur comme Snoop Dogg qui a eu tellement de coupes différentes… [La fan de Snoop qui sommeille en moi hurle]. Malheureusement comme on dit au Bénin, je ne suis pas artiste [Rires], je ne peux pas trop la jouer à la Snoop Dog. Je suis conscient que lui, c’est son gagne-pain tout ça. »

12439406_10206451225781017_311169938439339512_n
Mawunu/Egloye

Peut-être qu’il voulait revendiquer son côté africain alors?

« Un peu oui, c’est un peu comme les nappy aujourd’hui. Le fait de porter mes cheveux comme ça, c’est aussi une façon de dire : Hey, je viens de l’Afrique. Maintenant, ça ne veut pas dire non plus que j’utilise mes cheveux pour revendiquer mon africanité. Je suis africain et ça se voit, avec ou sans mes cheveux. »

14482171_1119958081425266_2253437652218937344_n
Mawunu en Nanawax

En tant que grand fan et joueur de basket-ball, il y aurait pu avoir des icônes de ce sport qui ont influencé son style, ses choix capillaires…

« Le basket n’a pas influencé mes choix capillaires. Il y a quelques joueurs célèbres qui ont la même coupe que moi, mais ce n’est pas répandu. Par contre, il faut reconnaître qu’au basket, le style ça compte beaucoup. Mais c’est plus une conséquence qu’une cause. Tu peux arriver avec ton propre style, mais ce n’est pas le basketball qui va te pousser à choisir un style »

Les sportifs sont généralement assez friands de coiffures hors du commun et parfois même, excentriques. Disons que les joueurs de basket-ball ne sont pas une exception… Même si Mawunu ne sait pas formellement inspiré d’autres basketteurs pour sa coupe, il y a toutefois quelques joueurs populaires avec qui il partage ses choix capillaires. Je pense à Iman Shumpert, Kenny Walker, Norris Cole ou même Avery Robinson, le neveu de Michelle Obama.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des styles capillaires, Mawunu, en a essayé quelques-uns par le passé avant d’adopter le Hi-Top Fade aujourd’hui. Comme quoi, si vous n’avez pas encore trouvé votre propre signature, continuez à explorer et tester des choses nouvelles!

« Je n’ai jamais aimé avoir les cheveux courts. Dès que j’ai eu la possibilité de décider pour moi-même, je les ai laissé pousser en afro. Puis j’ai eu envie de tester des choses différentes : le défrisage, les tresses. Mais les tresses ne sont pas restées longtemps. La seule fois que j’en ai fait, mon père n’avait pas approuvé . Il m’a fait enlever ça le jour même [Le jour même? Rires]. Oui, le jour même! Je me rappelle que j’avais passé cinq heures de temps, un matin au salon de coiffure, on m’avait fait de très belles nattes collées avec des super design. Lorsque je suis allée à l’école dans l’après-midi, tout le monde avait kiffé, même ma prof avait applaudi… Mon père a vu ça il m’a dit, tu ne dormiras pas dans la maison avec ça, enlèves moi tout ça! [RIRES] J’étais en classe de seconde à l’époque. J’ai dû refaire des tresses une ou deux fois après ça, après j’ai arrêté »

14723117_755263947957206_2486386065489788928_n
Mawunu/Egloye

Le défrisage, les produis chimiques, sont des no-no aujourd’hui

Même si Mawunu a eu sa phase défrisage, il s’est vite rendu compte que cette pratique abîmait beaucoup trop les cheveux pour être maintenue.

« Après deux ans de défrisage, je me suis rendu compte que ça bousillait peu à peu mes cheveux. Et pas seulement le défrisage, mais aussi tout ce qui est produit chimique qu’on met dans les cheveux : à la longue, ils rendent les cheveux encore plus difficiles à entretenir. Je préfère donc, laisser pousser mes cheveux naturellement.»

12298766_207307472966518_1420405590_n-1
Mawunu/Egloye

J’ai été plutôt surprise du fait qu’il se soit rendu compte aussi vite des effets néfastes du défrisage. La plupart des femmes qui ont adopté le naturel aujourd’hui, sont restées longtemps dans le déni sur les méfaits du défrisage. C’est à se demander ce qui l’a mis sur la voie?

« C’est un constat général. Mais j’avoue que l’alimentation m’a permis de me rendre compte de ce problème. En Europe par exemple, tout ce qu’on mange est très chimique et lorsque je me suis rendu compte de la différence de qualité entre la nourriture ici au Bénin et en Europe, j’ai commencé à me poser des questions sur les effets du chimique dans le corps. Je fais donc plus attention à tout ce qui va sur ma peau, mes cheveux. »

13736895_162666324154266_768577233_n
Mawunu/Egloye

Il a tourné le dos aux produits chimiques et vous seriez étonnés de la simplicité de sa routine aujourd’hui. Mais comme tout le monde, il a eu à faire quelques faux pas par le passé en matière d’entretien, par exemple…

« À l’époque, j’avais juste un produit qui s’appelle le Dax. C’est un produit à base d’huiles que ma mère m’avait recommandé. Par contre, je l’utilisais très mal. J’en mettais dans mes cheveux et je les peignais juste à sec. Maintenant, je sais qu’il faut les peigner avec de l’eau. Je ne l’utilise plus de toute façon aujourd’hui »

Actuellement l’entretien de ses cheveux se limite essentiellement à l’utilisation d’huiles naturelles, ce que j’approuve totalement!

« Ma mère m’a recommandé un mélange à base d’huiles que je vaporise juste sur mes cheveux  et qui m’aide vraiment à les peigner. Mon mélange actuel est composé d’huile de coco, de ricin, de carapate, d’argan, d’amande douce, d’olive et de cannabis. [De l’huile de cannabis?]. Oui c’est très bon pour les cheveux et pour leur solidité. Je peux faire à l’occasion des masques, mais c’est tellement rare que ça peut être  ignoré. Comme shampoing, j’utilise un shampoing de la marque Dop »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La société béninoise étant plutôt conservatrice, je n’ai pas pu m’empêcher de demander si les coiffeurs à Cotonou étaient suffisamment coopératifs pour ce qui est des coiffures disons… inhabituelles?

« C’est sûr que ce n’est pas toujours évident. Pour la coupe, ils connaissent assez le modèle que je fais, ce n’est pas vraiment nouveau ou inconnu pour eux. Le problème c’est plus : est-ce qu’ils te feront exactement ce que tu veux avec tous les détails? Rien n’est moins sûr [Je n’en attendais pas moins de mes compatriotes]. Mais globalement, ça se rapproche quand même assez bien de ce que tu as demandé. Il faut quand même s’apprêter à beaucoup parler quand on y va» [Oups] 

mawunu-coiffeur
Mawunu en pleine réalisation de sa coupe

J’aime la manière dont les routines capillaires des hommes sont vraiment simples. Je suis convaincue qu’on devrait prendre exemple sur eux sur ce plan, vous trouvez pas?

Et…les hommes qui ont de la difficulté avec leurs cheveux, ne vous cassez plus la tête, la solution c’est de demander conseil à une femme dans votre entourage. Nous avons les solutions.  I said what i said!

Merci Mawunu pour cette entrevue! Pour mieux connaître son beau travail : EGLOYE

2 commentaires sur “À la découverte de la coupe Hi-Top Fade avec Mawunu/Egloye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s