Alina K : elle conjugue le naturel à tous les temps

Alina Kedagni Juin

Il y a quelques semaines maintenant, je me dirigeais vers l’école de commerce de Montréal (HEC Montréal) animée d’un mélange d’excitation et d’anxiété. Non non, je ne vais pas vous annoncer que je retourne aux études. J’avais simplement un rendez-vous avec deux jeunes filles avec qui je m’apprêtais à discuter de … CHEVEUX! L’une d’entre elles était là surtout pour prendre des photos (coucou Saadath :p ) et l’autre Alina, s’apprêtait à être interviewée par moi. À l’époque où j’ai arrêté le défrisage ( il y a presque 6 ans ), Alina était l’une des deux seules filles dans mon entourage à avoir pris la décision elle aussi de ne plus défriser ses cheveux. Je ne compte pas le nombre de fois où  je me suis tournée vers elle pour avoir des conseils sur quels produits utiliser pour mes cheveux. Aujourd’hui, c’est avec vous qu’elle va partager son parcours au naturel. Et quand Alina vous dit qu’elle est au naturel, prenez-la au mot 😉

Bonjour Alina! Peux-tu te présenter à nos lecteurs? Parles nous un peu de toi et de tes centres d’intérêts!

Oui bien sûr! Je m’appelle Alina, j’ai 23 ans et je suis bénino-russe. J’ai gradué en finances il y a quelques mois ici à HEC Montréal. Mes centres d’intérêt… Je me débrouille plutôt bien avec les ordinateurs, je suis capable de déverrouiller des téléphones, je suis un peu geek sur les bords en fait ( rires). Sinon, j’aime toujours apprendre des nouvelles choses. D’ailleurs, présentement, je m’essaie à l’élaboration de cosmétiques maison!

WhatsApp-Image-20160525 (18)
Alina, peu de temps avant le début de notre entretien. Copyright: Harmonie&Boucles

Oh justement, en quelle année as-tu commencé ton aventure capillaire au naturel ?

En 2010, ça fait environ 6 ans maintenant

Est-ce qu’il y a une raison particulière qui t’as poussée à arrêter le défrisage?

Oui, après mon arrivée au Canada avec ma famille, c’était devenu plus difficile de trouver des défrisants. Puis une fois, je suis tombée sur les vidéos d’une Youtubeuse qui avait les cheveux afros comme moi et qui faisait plein de trucs géniaux avec. C’est de cette façon que j’ai commencé à remettre en question le défrisage, je me suis dit : si une fille qui a des cheveux comme moi arrive à faire des trucs aussi géniaux avec ses cheveux, pourquoi je continue à mettre des défrisants au juste?

Alina même 1
Copyright: Harmonie & Boucles

Waoh on dirait que la vie en Occident a été un déclic pour pas mal d’entre nous (rires)! Et dis-moi, comment tu décrirais ton style de cheveux : texture, densité …

J’ai les cheveux très fins individuellement et très denses dans l’ensemble. La nature des cheveux est aussi différente un peu partout sur ma tête. À l’arrière par exemple, mes boucles sont très larges, je dirais du 3C et à l’avant j’ai des boucles très serrées : plus 4A , 4B

Oh! Tu as quand même une texture assez crépue, beaucoup de filles ont souvent ce réflexe de se dire que les cheveux des métisses sont plus faciles à gérer que ceux des noirs…

Ah non pas forcément. Par exemple mes cheveux vont prendre facilement les boucles ( je suppose que c’est parce qu’ils sont très fins) mais les démêler est vraiment infernal pour moi.

Quelle était ta plus grande difficulté au moment où tu as commencé cette aventure capillaire?

Je dirais que c’était l’hydratation des cheveux. Je savais que c’était important mais je n’étais pas sure de comment procéder : est ce qu’il faut utiliser de l’eau….? quels produits fonctionnent le mieux avec mes cheveux? Surtout pour le démêlage…

Justement, est ce que tu peux nous en dire plus sur ta routine capillaire, les produits que tu utilises… bref c’est quoi une semaine typique de soins chez toi ?

Ce serait un peu exagéré de dire que j’ai une semaine typique. J’essaie d’adapter mes soins à ce que je vois et constate sur mes cheveux.

Le shampoing

Pour laver mes cheveux, je me fais moi-même un shampoing naturel maison à partir d’argile verte. J’ai trouvé une recette sur le net, que j’ai adapté un peu à ma manière. Pour faire le shampoing :

[Je commence en mettant du vinaigre de cidre dans un applicateur. Je rajoute l’argile verte. Je ne mesure pas particulièrement les portions, mais disons que j’en mets juste assez pour liquéfier mon mélange et faire en sorte que l’argile se dissolve ( à peu près autant d’argile que de vinaigre). Je rajoute ensuite un peu d’eau par-dessus pour que mon mélange devienne vraiment liquide. Je vais rajouter un peu d’huile dans le mélange et enfin un peu de glycérine (une cuillère environ).]

Quand j’ai envie d’un peu de changement, je vais utiliser des savons naturels achetés en ligne ou encore un shampoing de la marque Dr Bronner, celui au citron. C’est un shampoing naturel également. Sur mes cheveux il fonctionne vraiment bien. Par contre, j’ai vu beaucoup de commentaires de filles sur Internet qui disaient que le shampoing asséchait leurs cheveux mais sur moi ça va.  

drbronners-citrusorange-liquid-soap-8oz_2
Site DrBronner.com

Deep Treatment ( soin profond ) et coiffure

L’un des avantages de mon shampoing à l’argile, c’est qu’il peut être aussi utilisé comme soin profond surtout parce qu’il contient de l’argile et des huiles qui sont de très bons produits pour les cheveux. Mais généralement, ce sont mes huiles naturelles que j’utilise pour faire mes soins quand mes cheveux sont trop abîmés. Je les fais généralement avec un casque à vapeur que je me suis acheté en ligne pour environ cent dollars. Le casque à vapeur facilite beaucoup la pénétration des produits : c’est particulièrement important pour moi parce que j’ai des cheveux peu poreux (cheveux dont les écailles sont fermées, les produits restent souvent à la surface de ces cheveux, ce qui peut causer parfois des résidus blancs) donc les produits ne pénètrent pas sans la chaleur.

Alina même 3
Copyright: Harmonie & Boucles

Les fois où je ne fais pas de soins profonds, toujours le même mot d’ordre: juste des huiles dans mes cheveux pour me coiffer. Pour les coiffures par contre, je préfère l’huile de pépin de raisin, je trouve que ça laisse moins une sensation de gras que l’huile de coco. Au départ, je laissais juste mes cheveux en afro. C’était tout juste après ma transition, j’avais les cheveux très courts. Maintenant je ne fais quasiment que des twist ou des twist-out. C’est facile à faire, en 10 min je suis coiffée!

Et, puisque que tu n’utilises quasiment que des huiles pour entretenir tes cheveux, es-tu satisfaite des résultats? Je demande parce qu’on dit souvent que l’huile n’hydrate pas les cheveux, or les cheveux crépus ont besoin de beaucoup d’hydratation…

C’est sûr que c’est vrai! Il faut juste faire attention de choisir des huiles qui pénètrent vraiment les cheveux comme l’huile de coco, l’huile d’olive… Mais aucun produit ne peut hydrater comme l’eau. J’ajouterai que pour moi particulièrement, avec une routine aussi minimaliste, c’est vraiment important que je rajoute de l’eau souvent dans mes cheveux sinon ils risquent de devenir secs et cassants. J’essaie donc de les laver avec mon shampoing à l’argile deux fois par semaine

Alina même 4.jpg

Mais pourquoi insistes-tu autant pour n’utiliser que des produits naturels? C’est plutôt spécial…

J’ai juste eu l’impression que mes cheveux réagissaient mal aux produits du commerce c’est pour cela que je suis devenue adepte du tout naturel pour m’occuper de mes cheveux. En éliminant tous les produits chimiques de ma routine capillaire, j’ai remarqué par exemple que mes boucles devenaient plus définies sans l’aide de produits : parfois, juste après avoir fait mon shampoing (à l’argile), je ressortais de la salle de bain avec des boucles bien définies, ce qui n’arrivait jamais par le passé. J’ai également remarqué que pendant mes deux années sans produits mes cheveux poussaient beaucoup plus facilement, presque comme de l’herbe. J’avais jamais vu ça… Je fais donc ce qui marche bien pour moi.

Je vois, mais il y a quand même des tas de marques qui font des produits certifié naturel, ce type de produits ne t’intéresse quand même pas?

Je sais, mais même si le produit est certifié organique, biologique, à mes yeux il est toujours un peu chimique et je préfère ne pas l’utiliser (rires).

Il m’arrive quand même à l’occasion d’utiliser un produit démêlant de la gamme Raw Shea Butter de Shea Moisture. C’est le Restorative Conditionner. Il hydrate vraiment et adoucit mes cheveux. À l’époque où j’utilisais encore des produits du commerce, j’ai eu à tester beaucoup de démêlant mais celui-ci est vraiment différent : les résultats sont quasi-immédiats sur mes cheveux. Mais je l’utilise très rarement pour ne pas dire plus du tout.

764302280217
Site Shea moisture.com

Et dans quelles boutiques trouves-tu tes produits?

Pour les huiles, je les trouve dans les épiceries régulières: Maxi, IGA et autres. Ce n’est pas forcément des huiles vierges qu’on y trouve mais ça fait le boulot. L’argile, on peut en trouver dans la plupart des magasins naturels. Je prend le mien au marché d’alimentation Tau sur St Denis, au métro Mont-Royal. Ils en vendent en gros et c’est moins cher. Il y en a un autre près du métro Lionel-Groulx : Marché Branche d’Olivier. Je prend soin de choisir de l’argile avec des grains fins et une texture farineuse, parce que j’ai des cheveux très fins et des gros grains pourraient se retrouver facilement emmêlés là-dedans.

Si tu devais donner UN seul conseil à une fille qui a les cheveux naturels tu lui dirais quoi?

Je dirais hydrater les cheveux. Les cheveux c’est un peu comme le corps. Si on apporte pas de l’eau à notre corps pendant une semaine, forcément on ne va pas s’étonner de ne pas aller bien après. C’est pareil pour les cheveux. Il faut vraiment être à leur ÉCOUTE et être PATIENTE.

Alina même 2

Et enfin, si tu devais recommander un seul produit à une fille qui a les cheveux naturels ce serait quoi?

Des huiles!! Des huiles, des huiles et des huiles.  Les cheveux aiment les huiles. Il faut en mettre. De l’eau et des huiles!

Et c’est sur ces mots de sagesse que nous avons bouclé notre petite interview! Mes impressions? C’est toujours un plaisir d’écouter ces expériences diverses d’autres femmes, ce rapport tellement différent que chacune d’entre nous a par rapport à la beauté, à SA beauté. J’ai adoré apprendre du parcours au naturel d’Alina et je suis sure que vous aussi. D’ailleurs je suis déjà prête à essayer ce fameux shampoing à l’argile verte. Et vous, y a-t-il un produit qu’elle vous a inspiré à essayer ou redécouvrir? Partagez avec nous vos impressions en commentaires!

6 commentaires sur “Alina K : elle conjugue le naturel à tous les temps

    1. Très bonne question Alexy. Mais n’oublie pas qu’elle rajoute des huiles, je pense que c’est pour contrer l’effet asséchant de l’argile. J’avais déjà essayé cette technique avec le savon noir africain. Je le trouvais trop asséchant quand je lavais mes cheveux avec. Je l’ai donc rendu liquide et rajouté des huiles ( glycérine et coco ) et c’était bon 🙂

      J'aime

    1. Coucou ma belle, merci beaucoup 🙂 Ne t’inquiète pas, ils poussent toujours. Si tu commences à avoir cette impression, essaie de faire des coiffures protectrices pour les manipuler moins souvent. Tu pourras remarquer plus facilement la pousse. En espérant que ça t’aide :* Si tu as des questions précises, n’hésites pas.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s